Home » Actualité » Lettre d'Egypte
 
Lettre d'Egypte - Un long fleuve tranquille ? PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Francois Ghoche   
Mercredi, 02 Décembre 2015 00:00
Index de l'article
Lettre d'Egypte
Un long fleuve tranquille ?
On tourne
Et l'Histoire ?
Cycles cachés
Cycle de violence
Cycle d'intégrisme
L'interaction entre les cycles
Entre actualité et réalité
Toutes les pages

 

Un long fleuve tranquille ?

« La vie est un long fleuve tranquille ». Mwouais, il me semble que globalisation ou pas je ne pourrais jamais trouver un terrain d'accord avec cette façon de voir les choses. Une question d'environnement, d'époque, de pouvoirs, de niveau de richesse, peut-être. Mais je ne connais pas ce fleuve là.

Pour autant, je dois reconnaître que le privilège dont j'ai fait état plus haut me permet de vivre les événements tumultueux que nous traversons avec une grande confiance. Et aussi parce que je peux cheminer avec d'autres cherchants tels que vous et faire ensemble un travail de construction.

Pour ce qui est du « long fleuve », donc, pour ce qui me concerne il y a eu des ruisseaux et aussi des torrents impétueux aux alentours des origines, n'est-ce pas. Puis des parcours parsemés de courants dangereux, des embranchements nécessitant parfois des choix mais aussi les imposant d'autres fois, des hauts-fonds boueux dont on se dit après coup qu'il eu mieux valu les éviter, mais aussi de belles plages à l'eau claire, aux fleurs de couleurs joyeuses, aux chants d'oiseaux harmonieux et au bonheur des rencontres.

Bon, je vous ai épargné les crocodiles, les piranhas et toute cette sorte de choses. Tout cela pour dire que sur un plan individuel ou collectif, la marche tranquille et continue de l'humanité vers le progrès avec augmentation régulière et inaliénable des avantages acquis pour chacun et pour tous, ce n'est pas vraiment ce que la vie m'a permis de constater.

Alors, je me suis penché en arrière dans l'Histoire des civilisations, dans celle de notre planète, la Terre, puis de notre banlieue de l'espace et de notre système solaire. J'ai même tenté de jeter un coup d’œil curieux au-delà. Je n'ai nulle part trouvé de « fleuve tranquille » ; sauf en mettant des œillères pour ne considérer qu'un petit angle du sujet, juste pour voir car ce n'est pas notre démarche, n'est-ce pas.

J'ai partout rencontré des situations de catastrophes, de l'infiniment petit à l'infiniment grand, même lorsqu'il n'y avait pas d'être humains s'imaginant assez puissants pour les provoquer, ou assez sages pour les éviter.



Mise à jour le Jeudi, 14 Janvier 2016 20:12